Gestion des émotions

Les émotions font partie de notre vie. Elles peuvent nous envahir, nous remplir de joie, nous dévaster, nous surprendre, nous empêcher de dire, de ressentir, de s'exprimer ou de prendre des décisions, nous faire culpabiliser, nous fatiguer, et je pourrais continuer longtemps.

Depuis quelques années, la gestion des émotions est un sujet omniprésent. Les librairies proposent un nombre infini d'ouvrages sur la question. Il y a des livres tant pour les enfants que pour les adultes . Le film "vice-versa" a accentué encore ce phénomène. 

Pour apprendre à vivre avec ses émotions, il suffit de les apprivoiser, mais cela suppose d'en parler.

On entend beaucoup dans le milieu de l'enfance de la notion "d'apprendre aux enfants à gérer leurs émotions". Oui, bien sûr, mais qu'entend-t-on par gérer ? Maîtriser et savoir être "raisonnable" ou accueillir, mettre des mots et découvrir comment les réguler ?

"Émotion", étymologiquement, évoque ce qui met en mouvement. C'est un vaste sujet car, qu'est-ce qui ne met pas l'esprit en mouvement ?

Les enfants de 2-5 ans (environ) sont des experts lorsqu'il s'agit d'exprimer leurs frustrations ou leurs colères. Ils ne contrôlent pas, ils ressentent et expriment, c'est tout.

Donc, il incombe à l'adulte présent d'y faire face d'une manière adéquate. Mais comment gérer de telles colères ?

Il y a tellement de facteurs qui vont influencer les réactions des parents. Est-ce des colères répétitives ? Est-ce en fin de journée ? Comment le parent se sent-il ? Tellement d'éléments variables !

 

Les émotions se racontentIl est révélateur de pouvoir revenir sur son histoire personnelle, l'éducation reçue, les émotions ressenties quand nous étions enfant, autant d'éléments pouvant guider et éclairer le parent sur ses propres réactions "miroirs" face à son enfant.

Que ressentez-vous lorsque vous voyez votre enfant en pleine crise de colère ? Comment vous y prenez-vous pour lui exprimer ce que vous aimez chez lui ou ce qui est difficile pour vous ?

La tâche la plus importante qui incombe aux parents consiste à se mettre dans la peau de l'enfant pour savoir ce qu'il ressent et, à partir de là, de se comporter de la façon la plus bénéfique pour eux. Ils établissent alors une relation personnalisée avec leur enfant, et ils renforcent leur sentiment de compétence en tant que parents. 

Car il s'agit de compétences parentales, de perceptions et de représentations à démêler, assimiler, et renforcer afin d'optimiser l'estime de soi et la confiance.

Les astuces et conseils peuvent être utiles, vous dire comment faire ou ne pas faire, dire ceci ou cela. Mais ce ne serait utile qu'un certain temps, et les habitudes reviendraient aussi vite. Il est essentiel de prendre le temps d'explorer sa propre fiche d'identité des émotions, les nommer et les apprivoiser, et savoir les anticiper lorsqu'elles arrivent.

Il existe des outils, des petites techniques, qui peuvent être utiles tant aux enfants qu'aux parents.

La vidéo sur le cerveau dans la main explique aux enfants comment réagit leur cerveau lorsqu'il y a une colère. Les enfants comprennent vite, et peuvent mettre des mots sur ce qu'ils ressentent, à condition que les adultes eux-même aient pris le temps avec eux, et connaissent ces approches.

Il n'y a rien de tel qu'apprendre avec son enfant ! Je peux vous proposer une approche ludique avec des petits monstres à émotions à apprivoiser tous ensemble!

Voici quelques liens utiles...

https://papapositive.fr/25-outils-methodes-gestion-emotions-enfants

https://www.pinterest.fr/pin/723390758875881891

© Créa-Coaching, Sarah Jaccoud - 079 721 43 21 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Formulaire de contact